Vendre son immeuble : ce que vous devez savoir

Vendre son immeuble de rapport : les fondamentaux à connaître

L’immeuble de rapport (ou immeuble en bloc) est un bâtiment divisé en plusieurs appartements et appartenant à un seul propriétaire. Il constitue donc à la fois un bien immobilier et un actif financier. Pour vendre un immeuble, il est important d’estimer précisément sa valeur, en calculant son rendement locatif.

Dans cet article, découvrez comment estimer le prix de votre immeuble de rapport et trouver un acheteur pour celui-ci.

Les acheteurs d’immeubles sont généralement des professionnels

Tout d’abord, il faut savoir que les acheteurs d’immeubles en bloc sont presque toujours des investisseurs aguerris.

Investir dans un immeuble de rapport est un placement complexe, qui nécessite des connaissances pointues et de l’expérience. Aussi, les personnes achetant ce type de bien n’en sont généralement pas à leur coup d’essai, et il est bien rare qu’il s’agisse de particuliers. Le plus souvent, les acheteurs d’immeuble sont des entreprises privées, telles que des SCPI.

Contrairement au prix d’un appartement, celui d’un immeuble nécessite de calculer de très nombreux paramètres. Des travaux imprévus ou une légère baisse de l’attractivité du quartier pourraient représenter une perte importante dans le quartier. Cela nous amène au second point.

Chaque investisseur a ses préférences, mais la rentabilité reste le premier critère

Bien évidemment, la vente d’immeuble ne se fait pas de la même manière que celle d’une résidence principale. Le fameux coup de cœur n’existe pas dans le cadre d’un investissement locatif. Comme nous l’avons mentionné, le seul véritable critère concernera la rentabilité du bien : l’acheteur cherchera à connaître précisément le rendement locatif de votre immeuble.

Ceci dit, les critères peuvent varier selon le profil de l’investisseur. Celui-ci pourrait s’intéresser tout particulièrement :

·         À la localisation de l’immeuble (à proximité du centre-ville, d’une gare ou encore des commerces)

·         À la destination de l’immeuble (bureaux, commerces, logements ou autre)

·         À l’état global de l’immeuble et la qualité de construction

·         Aux éventuels travaux à prévoir

·         Aux contrats de location déjà en cours

Vous l’aurez compris : la plupart de ces critères peuvent avoir un lien direct sur la rentabilité de votre bien. Une partie (voire l’ensemble) de ces paramètres sera donc analysée minutieusement par l’acheteur potentiel. Car au-delà des risques d’impayés, le propriétaire pourrait également perdre en capital si des travaux importants doivent être effectués, ou si les prix de l’immobilier sont en baisse dans le quartier.

Pour être vendu rapidement et au meilleur prix, il est important d’estimer précisément la valeur du bien

Enfin, il est important de faire une estimation précise de la valeur de l’immeuble, en tenant compte des différents critères que nous avons cités.

En effet, il ne faut pas oublier qu’en surestimant ce que vaut votre immeuble, la vente risquerait de s’éterniser. Et bien évidemment, sous-estimer – même légèrement – la valeur du bien risquerait de générer un sérieux manque à gagner.

Situé à Paris, le cabinet Perfia peut intervenir dans toute la France pour une estimation d’immeuble. L’agence se chargera de calculer précisément la valeur de votre bien, et pourra également vous accompagner de A à Z dans sa vente.

Source image à la une : Pixabay